vendredi 20 mai 2011

Need some sleep (part 1)...

Me voila de retour de Vegas et je dois dire que ce voyage a largement été à la hauteur de mes espérances...

Je dois me faire un peu violence pour écrire ce post parce que :
- je suis vraiment crevé, le retour au boulot a été difficile et je suis atteint d'une flémingite aiguë
- j'ai l'impression qu'il va être difficile de retranscrire le kiff qu'on a vécu
- la nostalgie du retour est bien présente

mais je me lance quand même...j'avais prévu au départ de faire un CR détaillé mais je me rends compte que cela ne présente pas de grand intérêt, je vais donc relater ce voyage en reprenant les images que j'ai dans la tête, ne m'en veuillez pas si c'est un peu brouillon...:)

1) La bande de potes:
Je suis obligé de commencer par là. Je vous avais dit qu'on était 4 à partir mais en arrivant à l'aéroport, dans la file pour le checkin je vois 4 mecs en sweat à capuche qui se retournent vers moi et qui me disent: "alors, on voulait partir sans nous ?"....Une surprise de plus, l'équipe est au complet, je me dis alors que cette semaine va être épique ! ben oui à 8 il y aura toujours quelqu'un de motivé pour faire une petite partie. Le voyage me parait bien long tellement l'excitation est présente...notre arrivée sur le strip est magique, je suis comme un gosse, j'ai les yeux grands ouverts et suis plus qu'impatient de toucher du jeton. Pouvoir partager cet émerveillement avec sa chérie et sa bande de pote : Priceless !

2) le bad beat qui lance la semaine:
On a souvent tendance à raconter les bb que l'on se mange mais pas ceux qu'on inflige, et c'est tout à fait normal, on les oublie rapidement...
Dès notre arrivée, nous décidons de partir avec les motivés pour une session de cash au Planet Hollywood. Je m'installe à une 1/2 et commence à grinder tranquillement, table sympa et j'ai la patate, je suis en train de me faire un cash à Vegas ! Je dois être up de 50$ quand arrive ce coup. Je raise en position avec A10 et suis callé par 2 lascars dont un que j'ai vu joué quelques coups de l'espace, je suis bien content de l'avoir attiré dans mes filets.
Le flop arrive 3.3.10, une top paire bien venue sur un flop rainbow.
Je fais mon CB qui suffit à faire coucher un des callers mais pas mon client qui me raise assez cher, j'ai été assez actif depuis le début, et je pense qu'il essaye de me faire sortir du coup ou alors qu'il a payé avec K10, je décide donc de payer.
La turn arrive sous la forme d'une belle briquette, il mise assez cher et je le relance à tapis...quand j'entends "call" assez rapidement je me sens pas super à l'aise, et je me dis que je me suis raconté une bien belle histoire...le monsieur ne retourne pas ses cartes et attend que la river soit dévoilée:
un 10 !!!!!!
"fuckin hell!" s'exclame Vilain en retournant 43o....une river à 500$ ça fait mal, je me déculpabilise en me disant que payer la raise avec 43o OOP, ça mérite une punition...mes potes me regardent avec un sourire voulant dire "mais quel chatteux !"...trop bon !

Je finis la soirée up de 400$, de quoi bien lancer la semaine...

3) TF en famille
On a décidé de faire pas mal de tournoi, ça permet de contrôler le budget plus facilement qu'en cash ou les caves peuvent s'envoler rapidement. Les MTT du Caesar nous paraissent pas mal avec des buy in de 65 à 120$. La structure est pas géniale car elle s'accélère beaucoup sur la fin mais bon c'est pas non plus de la boucherie...
Lors de notre première tentative, ma douce est en TF et nous sommes tous en train de la supporter, ils ne sont plus que 9 et il y a 5 places payées, quand elle se trouve reraisée et qu'elle paye debout sur la table avec les AS pour un pot pour le chip lead...elle se retrouve face aux 10 et un 10 river la verra quitter la table les larmes aux yeux...que c'est dur le poker !
Mais pas de quoi entamer notre moral, le lendemain nous remettons le couvert, et nous allons nous retrouver tous les 2 en TF (le field compte entre 45 et 55 joueurs) pour finir finalement 3 et 4 (oui c'est moi qui finis 4:), pour un gain sympathique et un plaisir intégral de se retrouver ensemble à la fin !
A noter que nous commençons déjà à être connu dans la poker room car les éliminés de notre team profitent de la gratuité des boissons pour se rafraîchir (...) et nos supporters sont de plus en plus chauds !!! :)

4) Session épique
Le décalage horaire est difficile à gérer car à notre arrivée à Vegas nous ne pensons qu'à jouer et le repos est plus que secondaire...résultat des courses, on se retrouve décalé de chez décalé...réveil à minuit, je reçois un coup de fil dans la chambre de l'hôtel:
"- tu dors?
- non
- on part se faire une session de cash au Flamingo, t'es chaud?
- laisse moi réfléchir...grave !"
Sensation incroyable que de se réveiller et de voir la foule dans les casinos, les gens sur leur 31 pour sortir dans les clubs les plus branchés de Sin City et de se rendre tranquillement dans la poker room du Flamingo que nous appelons le bureau !
Nous allons passer 8 heures d'affilée accrochés à la table à attendre le bon poisson...celui qui sort de boite bien éméché et qui vient mettre ses derniers $ sur la table de cash...un souvenir inoubliable que de passer la nuit à jouer même si le résultat financier est dérisoire car d'autres pécheurs nous accompagnent...Qu'il est bon de discuter avec d'autres amateurs et de sympathiqer avec les regulars, de discuter du fameux black friday et d'écouter les anecdotes des vieux de la vielle ayant connu le Vegas d'autrefois...un véritable régal...
Cela aurait pu durer encore des heures mais un autre coup de téléphone:
"- chéri, je suis réveillée, on se fait le buffet du flamingo?
- Snap Call !"
Ah les buffets, un autre moment magique !

Je vous raconte ça dans le prochain post, je pensais tout écrire en une fois mais ça va faire bien trop long...

++

8 commentaires:

  1. Vache, ca fait déjà envie! la suite!

    RépondreSupprimer
  2. Merveillousssss!
    Je me mets à la suite de liste qui demande la suite :D

    Monacall

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour les commentaires sympas

    la suite devrait arriver Lundi...

    RépondreSupprimer